Il y a quelques jours j’ai assisté à une scène d’un cheval très désobéissant. Deux fermiers essayaient de le ramener sous leur domination en le tirant par la corde qu’ils lui avaient passée autour du cou. Mais le cheval résistait et partait dans tous les sens non désirés par ses maîtres. La scène a ainsi duré pendant à peu près 15 minutes, jusqu’à ce que le cheval s’est senti forcé de suivre les deux fermiers et de retourner à son écurie.

Quelques heures plus tard, j’ai vu le même cheval sortir de l’écurie. Il marchait tranquillement et d’une manière élégante, avec l’un des deux hommes confortablement assis sur son dos.

Voici je m’étais dit un élève qui est allé à la bonne école, pour suivre la bonne formation, et pour enfin avoir son employeur sur le dos.